Perdue ici et là

Publié le par Nemertes

Aujourd'hui, ou plutôt ce matin je suis partie de chez moi, j'avais plus ou moins prévu de ne pas aller en cours, j'aurai raté 3H. Et de toute façon je n'aurai rien loupé puisque je ne serai pas en retard dans mon cours. (on nous laisse travailler tout seul)

Hier j'étais mal, je le suis toujours mais ça s'aggrave le soir. Le matin je suis encore dans mes rêves...
Encore et toujours ces mêmes envies. Pourquoi ? Ah la question !
Je l'ai un peu déjà dit dans le billet précédente ;
- Je m'ennuie de la vie, pourtant on me dira que j'ai encore beaucoup beaucoup à faire et à apprendre, pleins de choses pour m'occuper, mais tout m'énerve.
Les films, la tv, la lecture, essayer de m'entretenir, les gens, le monde, etc.
- Pas de projets...Pas vraiment d'envies.
- Moi, ma personnalité, trop ceci trop celà, pas assez ceci, pas du tout celà.
Trop timide, immature, parle pas assez, se plaint tout de temps (je le garde souvent pour moi), peur de tout, des  jugements des autres, de ce que l'on pense de moi, peur des critiques, si on m'en fait une je suis presque "vexée" ou en colère ou triste ou bien encore je culpabilise et tout mon corps se met en lutte pour ne pas verser de larmes. Du coup je n'arrive pas à me défendre :'(
- Angoisses, lassitudes, tristesse.

Et pourtant j'ai des parents, un papa et une maman gentils comme tout, des gens à qui je pourrai me confier, un toutou que j'aime, ma chambre à moi, une école, pratiquement tout ce qu'il me faut matériellement. Mais je ne vais pas me culpailiser avec ça n'est-ce pas ?

Ce matin j'ai été au mcdo de la ville de Z, je n'ai pas pu avoir accès au wifi, je me déplace donc au mcdo J, pour tranquillement sécher et poster ce billet à l'abris des parents et des profs. (quelle vilaine fille !)
Je ne suis pas une sécheuse habituellement mais là j'en ai marre.
Ca va être le week-end, qu'es-ce que je m'en fous !
En ce moment j'ai mal au dos, à force d'angoisser, triste, perdue, mes yeux qui luttent contre les gouttes de larmes.

Ma psychologue m'avait dit d'appeler si ça n'allait pas, ce que j'ai fait mais évidement on m'a dit qu'elle était absente de la journée, je n'ai que le tel du secrétariat de la consultation psy de l'hopital...
De plus je n'ai momentanément plus de sécu, ça n'arrange pas les choses.

Publié dans le journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Je pense être pas mal paumé moi aussi, a quelques différences pret, j'ai le même vide, même symptomes...pas d'envie, pas de projet, tout me fait chier aussi...

Bon ben quitte a pas te remonter le moral, sache que t pas toute seule :D
Répondre